Document sans titre

Document sans titre


 

ACCUEIL

 

Contact

 

Services

 

Conseil

 

Relecture

 

Compte client

 

Compte-mots

 

Compteur caractères

 

Vidéos

 

Correction CV

 

Formats

 

Tarifs

 

Conditions

 

Devis

 

Espace Poésie, publiez gratuitement vos textes et poèmes sur www.alorthographe.com.

[ Retour à la page d'accueil de l'Espace Poésie ]

Déesse des martyrs
Poème de Nadia TAZI avec son aimable autorisation.

NOUVEAU et gratuit sur Alorthographe.com : découvrez 1350 mots, 3 niveaux de jeu et 27 catégories.

Déesse des martyrs.

Tel un regard triste et impuissant
Je regarde au loin, les vents se déchaîner sur la terre.
Arrachant ! Emportant ! Elevant dans les airs
Ces êtres de sang et de chair.
Comme de vulgaires marionnettes désarticulées !

De leurs colères soudaines j’observe, anéantie
Le désastre se propager, meurtrie par ces cris déchirants
Qui transpercent mon âme des martyrs.
A genou, j’implore Eole le dieu des vents
De calmer sa colère, et de libérer les hommes de leurs souffrances.

Craquement funeste, écho lointain.
Ses voies résonnent jusqu'aux abîmes de l’enfer.
Faisant surgir les peurs, les angoisses des âmes égarées
Qui affaiblies par la puissance des plaintes de la mort !
S’élèvent des méandres de rivières et de sang.

Moi ! Déesse des martyrs, Mon corps se courbant
Trop faible ! Face à tant de souffrances terrestres.
Impuissante ! A la détresse des hommes !
Que dans un ultime sursaut, je relève mon âme!
Pour essayer de sauver ces êtres, de chair et de sang.

M’élevant de mon nuage des ombres
Je provoque, un Eole fou de rage et de colère
Lui proposant ma vie contre celles des hommes.
Celui-ci refuse ma demande par des éclairs de feu.
Je lui barre la route face à l’horreur annoncée!

C’est ainsi que je m’élance dans le vide vers la terre
Aspirant sa colère et sa haine ! Dans ma chute.
Je sens les vents s’éloigner de toute vengeance.
Les cris ! les détresses sont épongés par mon âme
Libérant les hommes de leurs martyrs.

Perdue ! Je le suis ! Mais des cruautés célestes!
Les misères sont remplacées par l’amour
Et de ma vie de déesse des martyrs
Il ne restera plus rien ! Car j’ai sacrifié ma vie
Contre l’apocalypse des méandres de l’enfer.

De Nadia Tazi.

Son blog: artathenalesbia.hautetfort.com

Conformément à la loi "Informatique et Libertés" N° 78-17 du 6 Janvier 1978 , vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification et d'opposition que vous pouvez exercer par écrit au moyen du formulaire de contact de ce site.

       
Document sans titre